Une forêt de guerre, une forêt de chats

La guerre des clans est un magnifique roman écrit par Erin Hunter. Posez donc vos pattes...
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  

Partagez | 
 

 J'ai regardé la vie, mais elle a arrêté de me regarder~ Bal des Hérons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bal des Hérons

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 23/10/2015

Fiche Féline
Famille:
Puf:
Lunes:

MessageSujet: J'ai regardé la vie, mais elle a arrêté de me regarder~ Bal des Hérons    Lun 4 Jan - 2:57

:

Bal des Hérons


Nom: Bal des Hérons
Âge: 37 lunes
Clan: Ombre
Rang: Guérisseur
Origine: Ombre
Famille:/ /



Caractère

Il a peur, chaque jour on le dévore. L'anxiété le dévore. Il a peur, peur de faire des fautes, peur d'être la risée du Clan. Il est cruel, cruellement méchant, pitoyable. Il vaut mieux que vous l'écoutez pour ne pas qu'il vous montrent ses griffes. Mais ne voyez vous pas de la faiblesse dans ses yeux ? Il faut bien regarder. Pourtant le petit sourire discret qui vous cache sur son visage prétend le contraire. Mais qu'est t'il vraiment ? C'est un félin pas fou, non de loin, un félin réfléchi et intellectuelle. Arrogant et prétentieux. Son air supérieure n'est que costume. C'est un félin qui veut prendre les bonnes décisions. un félin qui impose ses idées. Un félin menteur. Un félin qui ne changera jamais d'avis. Mais la question est: Est t'il vraiment loyale ? Reste t'il juste parce qu'il n'y a rien à faire , pour le simple plaisir où manigance t'il des choses ? Il y'as une pointe de non respects chez ce félin. Chez certain chat, c'est comme ça, juste sa tête fait de lui une victime. Une victime tapées, frappées, tuer. Il n'est qu'en faites qu'un vulgaire jouet. La révolte crie dans son corps. Sang et Peur le dévore petit à petit. Et quand enfin il sera dévorée, il s'attachera à la seule chose qui lui vint à l'esprit. Ses prunelles. Il criera, il feulera, il sautera sur tout ce qui bouge.

Physique

Bal des Hérons, Bal des Hérons. Il n'est pas beau, il est négligé, il ne donne pas envie de parler avec lui, il est mystérieux. Son corps est comme qui dirait mal fait, mal vieillit. On a l'impression qu'il est tordue de partout. Sa démarche saccadée et difficile lui donne un air de vieux. Et pourtant il est jeune. Son poil mis long ne l'arrange pas du tout. Son pelage négligé, sale, poisseux. Son corps est brun assez clair, pas chocolat, non plus clair, quelques chose de plus doux. Son corps est rayé de longue rayure et fine de couleurs noir. Son pelage devient doré et crème au niveau du ventre et des pattes. Son beau visage, enfin non, pas beau mais élégant visage, est gâchée par des tas de cicatrices. Son corps est recouvert de cicatrices. Cherche t'il la guerre ? Non, on le prends juste pour une victime chez certains chats. Ses yeux d'un bleu pâle, un bleu hypnotique. Un bleu rassurant et doux qui vous toise à chaque seconde. Ses pas saccadé s'approche de vois rapidement, son oreille déchirées bougeait légèrement montrant ainsi un rictus. Il se fou de vous avec ses yeux.


Histoire

"La terre est vaste, immense. Je veux que tu parcours le monde mon félin. Je veux que tu impose tes idées."  
Le chaton d'une couleur caramel, aux longues rayures fines ferma ses yeux, s'imaginant le long voyage qu'il devait accomplir pour sa mère. Il sentait déjà ses pattes douloureuse. Se retournant sur son dos, dévoilant un ventre couleur crème, il regarda sa mère. Les yeux mis clos, entre son frêle museau il arriva à dire un puits de sagesse :
"Je t'aime maman"
La femelle albinos aux yeux rougeâtre regarda son petit et lui asséna amoureusement de sa langue rappeuse une lèche réconfortante sur le fond de son chaton. Entrouvrant sa gueule, laissant échappée un volute de fumée, elle aimait son chaton. Le yeux triste mais convaincue elle miaula :
" Moi aussi mon doux chaton. Promets moi de faire tous ce que je t'ai dis."
Le chatons se pressa un peu plus sur sa mère, les yeux de nouveaux fermé. Profitant de cet instant inoubliable. Il bailla dévoilant deux rangées de minuscules crocs, malgré la fatigue il miaule :
" Je ne peut pas te promettre l'impossible. Mais dis moi. Pourquoi part-tu ?"
La femelle étonnée, se cabra d'un coup. Mais elle s'allongit un peu mieux.
" Mon pauvre chaton, tu es jeune. Voilà déjà quatre lunes que je lutte. Depuis toute petite j'ai une maladie grave. Impossible à guérir. Elle allait causer ma mort quand je serais vieille. Mais ta naissance à ravancer ma mort. Mais sache que je suis fière de t'avoir eut."
Le chaton poussa un ronronnement amusée. Sa mère pour lui était la plus belle mère et merveilleuse qu'il avait eut. C'était le plus heureux des chatons.
-------------------------------- Le lendemain ~
Le chatons éveillée depuis un bon moment, regarda sa mère. La faim lui terrassait le ventre. Mais la question qui trottait dans sa tête depuis un moment criait elle aussi.
" Qui es mon père ? "
La femelle sursauta puis dévoila les crocs.
"Quoi tu veux en savoir plus sur ton père ? Et bien sache que c'est un guerrier qui m'as abandonnée. Sale comme tous ceux du Clan du Ciel. Crois moi, il en fait une autre portée de gosse."
Le chaton se recula apeurée. Mais sa mère se radoucis et le rapprocha d'elle. Elle ronronna et fit rendormir son chaton. Quelques heures plus tard, le chaton se réveilla, affolé. Il fut étonnée de se retrouvée sur un corps froid.
"Maman !! " cria t'il.
Plusieurs personne entendit le cri et viennent. Le chatons voyais tout ça au ralentit, comme si la fin était proche. Le guérisseur emporta le corps.
"Rendez là moi ! S'il vous plaît, non ! "
Sans le vouloir, les larmes coulait de ses frêles joues. Et jamais plus il ne revis sa mère.
--------------------------- Trois lunes plus tard~
Le félin découpa la mousse pour en faire des boules.
" Toujours de corvée le pleurnichard !"
Le matou laissa échapper un grognement rauque. Il n'aimais pas sa vie, depuis ses quatre lunes à la mort de sa mère on l'avais appelée "Pleurnichard"

Il regarda la femelle blanche. D'une blancheur comme sa mère. Il l'a regarda aussi méchamment qu'il le pouvait.
"Et toi, toujours aussi bête la boudeuse ? "
La boudeuse, tout le monde l'appelait la boudeuse car elle boudait, tout le temps. Il l'a regarda l'oeil fou de vengeance. Mais elle avait raison, il était toujours de corvée. Il lui dévoila des crocs de la taille normal,  comme celle d'un apprenti. Il claqua sa queue au sol dans un bruit sourd et se retourna pour chercher d'autre mousse. C'était dur, puisque le territoire de l'Ombre était humide. Et allez trouver de la mousse fraîche, hein. Le matou arriva enfin à trouver un arbre qui était peu humide et dont la mousse paraissait parfaite. Il commença à enlever la mousse lorsque quil sentit des griffes lui lacéré les épaules et le dos. Il se roule sur lui même,  son pelage à présent de boue et de poussière. Il reconnut son mentor.
"Bon réflexe,  continue ! "
Il attaqua piteusement son mentor. Il se prit les chocs un à un.
"Mais bordel, que fais tu  ? On dirais que tu n'aime pas ta vie. "
Oui c'est ça le problème,  il n'aimait pas sa vie, il n'aimait rien. Il ne voulait plus aimer.
"Rien, laisse tomber "
Il fis volte-face mais son mentor le rattrapa.
"Dis moi "
L'apprenti accélère le pas et dans un grondement rauque il dis :
"Je déteste la vie, je déteste les autres, je te déteste. "
Son insolence le tuera. Mais il s'en vas le visage fière davoir tout dis. Il se sentait léger.
Il devint plus tard apprenti guérisseur
---------------
Voilà il était nommé guérisseur. Bal des Hérons. L'horreur lui même. La sincérité de son nom n'était que le fait de la mort proche. Son nom signifiant le bal des Hérons avant la proie dans leur serres. La belle danse des Hérons n'est qu'un mythe et une légende. Il n'y a rien de beau dans la mort.



Behind my screen


Prénom: Hop hop hop ❤ My name is Bond, Manon Bond.
puf (surnom): Globule
Avez-vous lu le règlement ?: Bourrée de fautes et pleins de choses inutiles. Mais oui, c'était barbant.
Les codes (mwhahaha): Codes mangés par Elec. Il était très bon par ailleurs
Comment avez-vous connus le forum ?: ,
Comment l'améliorer ?: Franchement ? Je risque de vexer.
Des questions: Non, rien.
© Par Yamashita sur épicode



Dernière édition par Bal des Hérons le Mar 5 Jan - 21:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile Eléctrique
Admin
avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 24/09/2015
Age : 15
Localisation : France

Fiche Féline
Famille:
Puf:
Lunes:

MessageSujet: Re: J'ai regardé la vie, mais elle a arrêté de me regarder~ Bal des Hérons    Lun 4 Jan - 23:01

Je suis désolée d'être aussi curieuse mais qui es tu ?
Fleur de Brousailles ???

___________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laguerredeschats.olympiquefans.com
Bal des Hérons

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 23/10/2015

Fiche Féline
Famille:
Puf:
Lunes:

MessageSujet: Re: J'ai regardé la vie, mais elle a arrêté de me regarder~ Bal des Hérons    Mar 5 Jan - 7:19

Non je ne suis pas Feuille de Broussaille, je suis Élégance du Papillon alias Globule, certain me connaissent ici.
Merci ^^

EDIT : Prez finie, je viens de remarquer que j'avais oublier de mettre les codes :/

___________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: J'ai regardé la vie, mais elle a arrêté de me regarder~ Bal des Hérons    

Revenir en haut Aller en bas
 
J'ai regardé la vie, mais elle a arrêté de me regarder~ Bal des Hérons
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tahanie ✞ « La douleur change les gens, mais elle les rend également plus forts »
» Overbookée ! [PV]
» La traque joue parfois de sale tours, mais elle joue toujours.
» Vive la lumière du soleil ! Et... Mais elle est passée où ?
» C'est pas la giffle la plus forte, mais elle m'a retournée le cerveau ... !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Une forêt de guerre, une forêt de chats :: Le commencement... :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: